mardi 31 octobre 2017

Blaise Cyrano : Le raté magnifique d'Arthur Ténor

Blaise Cyrano : Le raté magnifique d'Arthur Ténor

Broché: 192 pages
Éditeur : Oskar
Parution : 14 septembre 2017
Collection : La vie
14€95

amazon.fr

Blaise Cyrano, élève de 3e au collège Rostand, surnommé "Monsieur Molière" pour sa maîtrise de la langue française et sa grande culture littéraire, ne laisse personne indifférent. Car en plus d'un fort tempérament et d'une répartie toujours cinglante, le garçon est affublé d'un menton plus long que la moyenne. Bien que son esprit supérieur compense son complexe physique, Blaise n'ose déclarer sa flamme à Roxane. Par surcroît, la belle n'a d'yeux que pour Christian Neuvillette, lequel brille davantage par sa beauté que par son intelligence. Mais par amour pour Roxane, ce Cyrano 2.0 se résigne à aider son rival en écrivant à sa place des missives enflammées...



Mon avis: Je remercie tout d'abord les éditions Oskar pour l'envoi de ce roman dans le cadre de notre partenariat. Lorsque j'ai vu qu'un nouvel ouvrage d'Arthur Ténor sortait, il était bien évident qu'il me le fallait car vous savez déjà si vous me lisez régulièrement que cet auteur est quelqu'un que j'affectionne tout particulièrement , c'est un auteur  avec un talent monstre et pourvu d'une très belle gentillesse.
C'est donc avec un grand plaisir que j'ai commencé cette lecture que je qualifierais d’atypique dans ce genre de littérature et j'avoue que cela fait du bien de lire un roman pareil avec une forme d'écriture que j'aime énormément.

Extrait 

Ils se regardent, et comme s’il avait lu la réponse dans le doux regard triste de son camarade, le gros garçon lance :
Ah oui, de ton menton !
Ce n’est pas un menton que ce sabot, c’est une croix... de plomb qui plus est, un boulet, une enclume plantée dans mon cerveau.
Là, tu exagères !
En tout cas, voici un douloureux fardeau qu’il me faut porter, non sur le dos, mais sous mon nez, en permanence, telle une pancarte infamante. Si encore il me rendait célèbre, comme celui des frères Bogdanov.
Mais tu es déjà célèbre, en tout cas dans notre collège. Et après ton exploit de ce soir, ça va causer grave, tu peux me croire.
Et alors ? Quel intérêt ?
Quand même... Ce n’est pas ton menton qui t’empêchera de réussir dans la vie.
Réussir ma vie m’importe davantage.




Du coté de l'histoire: Nous rencontrons Blaise, un élève de troisième amoureux de la langue française, il a une très grande culture littéraire et s'en sert  dans son quotidien, alors que ses camarades sont plutôt pourvu d'un langage SMS, notre jeune Blaise, lui nous construit des belles phrases souvent pourvues de rimes, pas mal cinglantes et dans un langage bien soutenu, ce qui ne laisse personne indifférent. Mais voilà en plus de sa verve facile, notre jeune Blaise a également un tempérament de feu et se retrouve souvent dans des situations bien complexes pour la plupart provoquées, tout ceci, nous apprendrons au fil de notre découverte que cela cache un mal être qui lui empoisonne la vie car Blaise malheureusement est pourvu d'un menton fort proéminent qui le complexe vraiment. Pour couronner le tout, Blaise est amoureux de la belle Roxane mais la jeune fille quand à elle n'a d'yeux que pour Christian qui lui n'a pas grand chose pour lui à part un physique qui ne peut que l'avantager alors bon prince, Blaise va aider son rival à séduire celle qu'il aime... 

Extrait 
Magnifique ou pas, il s’agit quand même d’un loupé magistral, poursuit-il. Je me répète, une fille pourrait-elle partager un tel fardeau ? Je veux dire, m’aimer d’un amour vrai ? Silence ! Moi seul connais la réponse, et elle est claire : c’est impossible ! 

Du coté de l'écriture :   Mon dieu mais quel roman je viens de terminer, une pure merveille avec une qualité d'écriture exceptionnelle. 
C'est toujours avec son empreinte bien propre à lui que nous découvrons ce nouveau roman d'Arthur Ténor,  mais il a écrit ici une histoire complètement à part des autres et  ce que j'aime dans les écrits d'Arthur Ténor, c'est que jamais ses romans ne se ressemblent. Il a toujours des sujets et des façons d'aborder ses romans avec une diversité qui lui est propre et là, cette façon d'écriture avec ce jeune homme qui nous place des tirades tout au long de ses phrases c'est juste magnifique et les sujets abordés dans ce roman sont vraiment très importants et toucheront j'en suis certaine bons nombres d'adolescents. J'ai également apprécié ce mélange de styles, entre Blaise qui nous parle avec un français excellent et ses camarades qui eux parlent à la mode bien jeune et qui s'essaient au style poésie , ça donne des moments de pur bonheur. J'ai adoré le fait qu'il nous découpe (bien justement d'ailleurs) son roman en acte et non en chapitre, cela donne encore plus d'originalité à cette lecture.
J'ai vraiment trouvé Blaise très touchant, malgré cette énorme carapace qu'il endosse pour se protéger des autres il pourrait paraître à première vue antipathique  mais c'est réellement une personne blessée et complexée que nous découvrons et que nous apprenons à aimer. Et puis toutes ces belles phrases que nous lisons ne peuvent que nous toucher, moi amoureuse de cette langue française je n'ai pu qu’apprécier toutes ces successions de jolies phrases. Alors bien sur ce roman est un roman jeunesse , destiné aux adolescents mais franchement moi en tant qu'adulte je me suis délectée de toute cette beauté. 
Beaucoup d'émotions dans ce roman, nous passons par moment du sourire aux petites larmes au coin des yeux en lisant cette histoire, j'ai trouvé vraiment touchante la vie de ce jeune Blaise et bien souvent injuste j'avoue.
Extrait 
Puisque ce jeune polisson ne sait comment décrire cet appendice qui me sert de menton,
proposons-lui quelques formules sur différents... tons.
Il fait mine de réfléchir, en se caressant le menton. Puis soudain, il paraît trouver :
— Façon slameur : « Accepte-le tel qu’il est, accepte-toi comme t’es né. Faut pas croire que
t’es seul, parce que t’as une drôle de gueule. Ton menton, c’est qu’un accident de naissance, pour
les cons rien qu’une drôle de protubérance »...

Façon patriote : « Il est sur tous les fronts, ce menton volontaire, car il ne laisse passer aucun
affront. C’est un héros hors pair. » 

En conclusion: Arthur Ténor nous livre ici une fois encore un roman merveilleux avec un personnage principal des plus attachant , il aborde des sujets très forts et les traite  avec une extrême justesse comme il sait si bien le faire. Sa plume est juste magnifique et sort bien évidemment de ce que l'on peut lire dans ce genre de littérature. Si vous aimez les belles phrases, la poésie et que vous n'avez pas peur de passer par toutes sortes d'émotions en  moins de 200 pages alors je vous le conseille vraiment. Arthur Ténor nous a concocter encore une pépite comme il sait si bien le faire.
Un roman atypique à découvrir de toute urgence. 

http://www.oskareditions.com/Accueil.php


3 commentaires:

  1. Un sacré coup au coeur pour un écrivain (jeunesse) qui voulait rendre hommage aux beautés de notre langue, au panache, à la classe, à l'intelligence du coeur... à la sensibilité humaine peut-être tout simplement.

    Votre chronique vient m'apporter ce retour que je n'osais espérer, d'autant moins que ce roman a subi des refus que j'estimais logiques, tant il est difficile dans le contexte actuel de faire des paris éditoriaux qui peuvent s'achever en... magnifiques ratés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce pur moment de bonheur et d'évasion avec ces jolis mots et cette sensibilité que vous mettez dans ce roman
      Je suis certaine que cette histoire recevra les éloges qu'elle mérite

      Supprimer
  2. Wahou nostalgie ! J'ai lu cet auteur quand j'étais ado il y a des années et j'en garde un bon souvenir. Du coup, je serais curieuse de retrouver sa plume dans un autre genre...

    RépondreSupprimer